QUI JIE, Quand la tradition chinoise rencontre la pop occidentale

Exposition événement, jusqu’au 21 mars 2015

En combinant l’esthétique de la peinture traditionnelle chinoise et les symboles de la culture occidentale, Qiu Jie donne à ses œuvres un caractère unique et singulier.  Elevé durant la Révolution Culturelle, il reproduit les images de propagande de soldats, d’ouvriers et d’agriculteurs issues des journaux locaux, avec la culture occidentale et le photoréalisme contemporains. Son esthétique noir et blanc vient délicatement se mêler à des taches éparses de rouges tels les dazibaos de cette même Révolution Culturelle.

Que ce soit dans ses dessins au graphite à la précision et dextérité extrêmes ou dans ses acryliques sur papier journal, Qiu Jie distille la réminiscence révolutionnaire venant se confronter aux grands symboles occidentaux – le col Mao et le hamburger, la machine (révolution industrielle) et la pin-up (révolution sexuelle), le regard d’un soldat et celui de Barack Obama. Ces deux mondes, dans le périmètre des papiers de Qiu Jie, prennent l’allure de symboles intemporels.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: